Autonomie

Autonomie

L’accompagnement de la perte d’autonomie chez les personnes âgées et/ou en situation de handicap est une compétence prioritairement confiée au Département. Néanmoins les communes et la Communauté des communes du Diois participent à la mise en œuvre de solutions et dispositifs de prévention et d’accompagnement de la perte d’autonomie.

Le contrat local de santé (CLS), signé par la Communauté des communes du Diois le 21 janvier 2019 prend en compte cette thématique et a pour objectif de maintenir et d’améliorer la réponse aux besoins de la population du territoire.

Missions du Département

Le Département de la Drôme est prioritairement positionné sur les sujets relatifs à la perte d’autonomie, qui sont concentrés dans la Maison départementale de l’autonomie (MDA), regroupant les compétences relatives aux personnes âgées et en situation de handicap. Cet organisme poursuit la double mission d’accompagner les situations individuelles (évaluation des demandes de prestations relatives à la perte d’autonomie) et d’animer le partenariat en vue de la réalisation d’actions territoriales.

Site de la Maison départementale de l’autonomie / Conseil départemental de la Drôme : https://www.ladrome.fr/lieu/maison-departementale-de-lautonomie/

Dans la conduite de cette seconde mission, un Coordinateur Autonomie Prévention (CAP) met en œuvre l’animation territoriale :

  • Il co-anime avec l’Espace social et culturel du Diois (ESCDD) une Commission de travail associée sur le vieillissement, qui réunit les partenaires du territoire. Une réflexion est en cours pour intégrer les sujets relatifs au handicap à cette commission et/ou créer une commission spécifique.
  • Il assure aussi l’animation de groupe de travail sur la thématique de l’aide aux aidants, en lien avec des groupes de parole mis en place à destination des aidants.
  • Il accompagne les porteurs de projet dans leurs démarches, et notamment en vue du financement de certaines actions par la Conférence des financeurs (co-pilotée par le Département et l’Agence régionale de santé), qui octroie les financements pour les projets relatifs à la perte d’autonomie.

Accueil du public en perte d’autonomie

Le Département identifie, dans les territoires, un guichet unique à destination des personnes en perte d’autonomie, capable de fournir une information de premier niveau et d’orienter vers les professionnels compétents pour chacune des situations.

Dans le Diois, cette fonction de guichet unique est assurée :

  • Pour les habitants de la ville de Die, par le Centre communal d’action social (CCAS) ;

CCAS/ Pôle social de la ville de Die : http://www.mairie-die.fr/services-municipaux/#servicesannexes

  • Pour les habitants des autres communes, par le Centre médico-social (CMS).

Centre médico-sociaux du Département de la Drôme : https://www.ladrome.fr/mon-quotidien/sante/les-centres-medico-sociaux/

Objectifs du contrat local de santé et animation territoriale

Le diagnostic réalisé dans la phase préparatoire à la rédaction du contrat local de santé met en évidence, sur le territoire du Diois, une population vieillissante au regard des moyennes départementale et régionales. Ces personnes présentent des problèmes de santé associés et une perte d’autonomie en conséquence. S’y ajoutent des problèmes de mobilité et d’accessibilité, notamment liés à la géographie du territoire, qui contraignent tout particulièrement les personnes en perte d’autonomie.

Certains objectifs du contrat local de santé intégrés aux fiches-actions concernent tout particulièrement la population en perte d’autonomie :

  • Fiche 2.4 : Personnes âgées : vise à développer les actions de prévention de la perte d’autonomie, à améliorer le repérage des personnes âgées concernées et leur accompagnement
  • Fiche 2.5 : Personnes en situation de handicap : fixe un objectif d’amélioration de l’accessibilité et de la mobilité pour les personnes concernées ainsi que de leur accompagnement

Sur le territoire du Diois, la mise en œuvre des objectifs en faveur de la santé des personnes en perte d’autonomie s’articule avec la co-animation du réseau de partenaires autour du vieillissement par l’ESCDD et le CAP Vallée de la Drôme (cf ci-dessus).