Natura 2000

Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces animales ou végétales et de leurs milieux naturels. La démarche de ce réseau européen privilégie la recherche collective d’une gestion équilibrée et durable qui tient compte des préoccupations économiques et sociales locales.

Objectifs du réseau Natura 2000

  • Contribuer à préserver la diversité biologique sur le territoire de l’Union Européenne
  • Assurer la bonne conservation des habitats naturels et des habitats d’espèces de la flore et de la faune sauvage d’intérêt communautaire.

Préserver les espèces sauvages, c’est avant tout protéger et gérer les habitats essentiels à leur vie et leur reproduction. Maintenir les habitats naturels, c’est promouvoir les activités humaines et les pratiques qui ont permis de les forger puis de les sauvegarder, en conciliant les exigences écologiques avec les exigences économiques et sociales.

Le réseau est composé de sites désignés par chacun des Etats membres de l’UE en application des Directives « Oiseaux » (1979) et « Habitats, Faune, Flore » (1992). Il recouvre plus de 18% du territoire terrestre de l’union européenne. En France, il y a désormais près de 1760 sites Natura 2000 qui couvrent plus de 12% du territoire.

La Communauté des Communes du Diois et Natura 2000

La Communauté des Communes du Diois (CCD) contient huit sites Natura 2000 sur son territoire. Depuis janvier 2016, trois d’entre eux sont gérés et animés par la CCD :

  • Aucelon : « Pelouses, landes, falaises et forêts de la montagne d’Aucelon »
  • Lus-la-Croix-Haute : « Landes, pelouses, forêts et prairies humides de Lus-la-Croix-Haute »
  • Valdrôme : « Pelouses, forêts et habitats rocheux de la montagne de l’Aup et de la Sarcena »

C’est à la demande des trois communes concernées que la CCD a souhaité répondre, en s’organisant de façon à porter une gestion et une animation mutualisées à travers le recrutement d’une chargée de mission Natura 2000. De leur côté, les communes restent au cœur de la mission, en s’impliquant au quotidien à l’aide d’une présence hebdomadaire de l’animatrice sur site et en présidant le comité de pilotage local de leur site qui se réunit chaque année.

Présence en mairie ou sur site :

  • Lus-la-Croix-Haute : tous les mardis
  • Aucelon : deux jeudis par mois
  • Valdrôme : deux lundis par mois.
  • Aucelon

    Le site Natura 2000 d’Aucelon couvre toute la partie Est de la commune sur 1 475 ha. Il se constitue du plateau d’altitude de la montagne d’Aucelon, coupée de vallons et s’échelonnant entre 550 et 1500 m d’altitude. Sur 337 ha du site, se trouve l’espace naturel sensible de la montagne du Sapey, propriété du Département de la Drôme.

    Au sein du site, ont été inventoriés 9 habitats d’intérêt communautaire (dont 2 prioritaires) et 9 espèces animales d’intérêt communautaire dont une espèce prioritaire : la Rosalie des Alpes, ayant justifié la désignation du site au réseau Natura 2000. Il présente une population diversifiée de papillons en particulier sur les crêtes couvertes de pelouses, habitat privilégié du Damier de la Succise. C’est également le territoire de chasse de 15 espèces de chauve-souris qui se servent des corridors écologiques pour se déplacer (haies, bosquets, etc) et sont donc tributaires du maintien des mosaïques de milieux naturels existants.

    En partie sud-est du site, se trouve la forêt de la Luine, petite hêtraie à Ifs remarquable appartenant à la commune d’Aucelon, qui n’est plus exploitée depuis plus d’un siècle ce qui lui confère un fort degré de naturalité important à préserver.

    Carte d’identité :

    Pour en savoir plus :

    https://inpn.mnhn.fr/site/natura2000/FR8201685
    http://www.ladrome.fr/nos-actions/environnement/les-espaces-naturels-sensibles/les-ens-departementaux/ens-montagne-du-sapey

  • Lus-la-Croix-Haute

    Le site Natura 2000 de Lus-la-Croix-Haute est localisé à l’extrémité Est du département de la Drôme, dans les derniers contreforts des Préalpes. C’est une zone de transition entre Préalpes du nord, au climat humide et Préalpes du sud, au climat plus sec. Une grande variété des habitats en découle, qui se traduit par une flore diversifiée et remarquable : 908 espèces, dont 43 n’existent, dans la Drôme, que sur le site de Lus-la-Croix-Haute.

     

    Ce site couvre une surface d’environ 3 700 ha et comprend deux unités bien distinctes :

    1) les prairies et milieux humides (980 à 1150 m d’altitude, 1300 ha) entourant le village de Lus-la-Croix-Haute et les rives du Lunel, consacrés majoritairement à l’agriculture.

    2) le vallon de la Jarjatte, caractérisé par un relief montagnard (1060 à 2456 m d’altitude), couronné d’alpages et d’éboulis, les pentes étant forestières. Le fond du vallon, couvert de cultures et pâturages, est traversé par la rivière du Buëch.

    Le site Natura 2000 de Lus-la-Croix-Haute présente des milieux peu communs dans la Drôme comme le Permafrost de Combe Obscure, correspondant à une vaste zone d’éboulis glacé en profondeur permettant à des espèces subalpines de coloniser le milieu ou encore le lac du Lauzon, seul lac d’altitude du département.

    Carte d’identité :

    Pour en savoir plus :

    https://inpn.mnhn.fr/site/natura2000/FR8201680
    http://www.auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/vallon-de-la-jarjatte-a10190.html

  • Valdrôme


    Le site Natura 2000 de Valdrôme se compose du massif de la montagne de l’Aup, une zone charnière entre Alpes du Nord et Alpes du Sud, sous influences montagnardes et méditerranéennes. L’altitude varie entre 1 200 m et 1 757 m d’altitude (sommet du Duffre sur la crête de la montagne de l’Aup). Ce site couvre une surface de 504 ha composée d’une seule entité montant jusqu’à la crête qui sépare le département de la Drôme et des Hautes Alpes.

    La richesse et la diversité en habitats du site (6 d’intérêt communautaire dont 1 prioritaire) se traduit par la présence d’espèces remarquables comme le Sabot de Vénus et de nombreuses chauves-souris.

     

    Le site est majoritairement forestier (environ 300 ha), mais la partie sommitale est recouverte de pelouses patrimoniales. Compte-tenu des milieux naturels, de la faune et de la flore présente, le site de la montagne de l’Aup et de la Sarcéna constitue un lieu essentiel à préserver.

    Carte d’identité :

    Pour en savoir plus :

    https://inpn.mnhn.fr/site/natura2000/FR8201688