Le Budget

Le budget 2021 poursuit les investissements et ouvre d’autres perspectives

Malgré les adaptations rendues nécessaires par la crise sanitaire, la Communauté des Communes du Diois poursuit la réalisation de ses projets structurants pour apporter des services de qualité aux habitants et aux acteurs du territoire.

Dans le même temps, les orientations prises par le territoire en ce début de mandat dessinent de nouveaux champs d’intervention qui agissent sur le budget :

ÉNERGIE Les élus souhaitent se rapprocher de la démarche Territoire à énergie positive (TEPos). Pour cela, le point de mire est de produire l’énergie dont le Diois a besoin, avec une réduction de la consommation par 2 et l’accroissement de la production d’énergie renouvelable par 4.

MOBILITÉ La Région AURA propose au territoire de travailler en partenariat sur la question de la mobilité et des transports, dans le cadre d’une délégation de compétence. Cette opportunité permettra de s’investir sur les questions de mobilité douce et sociale (vélos partagés, auto-partage, co-voiturage, …) à l’échelle de la vallée de la Drôme, en lien avec les collectivités voisines.

ALIMENTATION La CCD candidate auprès du ministère de l’agriculture pour un Projet Alimentaire Territorial Diois. L’objectif est de tendre vers une alimentation  saine, de qualité, issue d’une agriculture locale, rémunératrice et respectueuse de l’environnement mais aussi accessible à l’ensemble des habitants. Une cinquantaine de partenaires locaux (producteurs, transformateurs, distributeurs, consommateurs, acteurs sociaux, association d’aide alimentaire…) ont été identifiés pour participer à ce projet.

ÉCONOMIE Le programme Petites villes de demain porté conjointement par la CCD et la ville de Die vise à améliorer les conditions de vie des habitants de la ville et des territoires alentour. Pour Die, l’ambition globale est de refaire vivre le coeur de ville pour qu’il devienne un coeur de pays. Le plan d’action balaiera de nombreuses thématiques en lien avec les habitants : habitat, commerces, embellissement, aménagement urbain, mobilité, culture, sport, patrimoine, économie circulaire….

Un budget impacté par la crise sanitaire

En 2021, la crise sanitaire aura un impact certain sur les ressources intercommunales et plus particulièrement sur celles issues de la fiscalité économique. La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) repose notamment sur la dynamique de ces dernières, fortement affectées par la crise. En l’absence de certitudes sur les évolutions et les conséquences de la crise, les taux de fiscalité ont été maintenus (taxes foncières bâti et non bâti, taxe d’enlèvement des ordures ménagères) à leur niveau de 2020.